Les notaires de France ont publié les chiffres-clés de l’immobilier. Les prix de l’immobilier sont toujours en hausse. Sur trois mois, cette augmentation a été de 3,1 % (avril – mai – juin). Le prix moyen de atteint 3 473 €/m² dans l‘immobilier ancien. Cette hausse des chiffres-clés cache des disparités. Le prix des maisons dans l’ancien est en hausse de 3,9 % sur 3 mois. Sur un an, cette hausse est de   » seulement  » 4,1 %. Le prix des appartements neufs n’augmente que de 1,3 % sur trois mois et 0,8 % sur un an.

Cette disparité est aussi géographique. Avec une hausse à deux chiffres (+ 11 %), Brest se distingue de Rennes (- 4 %), de Bordeaux (-4,1 %) ou de Grenoble (-1,4 %). Une autre exception est celle de Paris, en hausse de 6,5 % . Le prix au m² atteint 10 404 €/m². La capitale est très loin devant Lyon (5 023 €/m²), Bordeaux (4 629 €/m²), Marseille et Montpellier (3 100€/m²). Saint-Etienne affiche un prix au m² de 1 315 €.

Les chiffres-clés de l’immobilier à Paris. 12 des 20 arrondissements de Paris ont un prix au m² supérieur à 10 000 €/m². Le record est de 14 000 € dans le 6e  . Le prix « bas » est à 7 825 € dans le 19e. Ces prix s’expliquent par une forte demande de la part de cadres de retour de Londres. Les taux d’intérêt très bas sont aussi un facteur favorisant la demande. L’offre est  toujours aussi faible. Paris ne livre que 500 nouveaux bien chaque année (hors logements sociaux).

La baisse de la population parisienne (en moyenne, Paris perd 12 000 habitants par an depuis 2011) n’est pas suffisante pour diminuer la demande.

Source : le site officiel des notaires de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *