Pandémie : vers une reprise des cours le 11 mai

Emmanuel Macron annonce la reprise des cours pour les enfants le 11 mai suite à la pandémie.

De nombreuses réactions ont vu le jour tant au niveau des enseignants que des parents. N’est-il pas dangereux et présomptueux de rouvrir les écoles et comment organiser l’accueil ?
Qu’en est-il des moyens de protection mis à la disposition des enseignants et des enfants et des  conditions de sécurité sanitaire ? Les réunions se multiplient entre enseignants, syndicats et association de parents d’élèves. Il est difficile de contenter tout le monde. L’enseignement à distance est compliqué pour les enseignants Ces derniers sont-ils prêts à reprendre le chemin de l’école. Les parents des enfants en difficulté les laisseront-ils retourner à l’école ?

Quel planning pour la deuxième rentrée de l’année ?

Comme annoncé, un planning élaboré par le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, voit le jour aujourd’hui mardi 21 avril. La reprise sera progressive en 3 temps. Les élèves de grande section, de CP et de CM2 reprendront le 11 mai. Les élèves de 6e, 3e, 1re et terminale reprendront le 18. L’ensemble des classes reprendront les cours le 25. En dehors de la rentrée par âge, la sélection se fera aussi sur la composition du nombre d’enfants par classe, 15 enfants au maximum. Pour préparer au mieux cette rentrée, les enseignants feront leur pré-rentrée le 11 mai. 

Quelle organisation pour cette rentrée ?

De nombreuses questions restent en suspens sur l’organisation des classes et l’aménagement des horaires. Les cours seront-ils séparés : matin pour certains, après-midi pour les autres. Ou verrons-nous une alternance des semaine de travail à l’école puis de travail à la maison ? Ou un enseignement à distance pour certains, présentiel pour d’autres ? Un casse-tête pour les fonctionnaires et les maires qui vont  devoir trouver une organisation optimum tout en rassurant enseignants et parents. 

Toutes les écoles ne rouvriront pas le 11 mai. 

Cette reprise ne sera pas obligatoire. Elle répond à deux demandes, combattre l’inégalité sociale au niveau de l’apprentissage et permettre aux parents de retourner travailler. Les enseignants du secondaire prônent la continuité pédagogique, le lien physique alors que les enseignants du primaire et de l’élémentaire craignent la non compatibilité des gestes barrières à l’école.

Comment les autres pays organisent la reprise des cours après la pandémie ?

D’autres pays ont procédé à la réouverture de l’école : la Norvège, la Chine, Le Danemark, l’Allemagne. Les mesures mises en place sont le port du masque obligatoire, désinfection des locaux, cours en petits groupes, distanciation sociale.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email