éducation

L’éducation en France : un sujet au centre des priorités

En France, l’éducation reste une priorité. Elle représente d’ailleurs le premier budget de l’Etat à hauteur de plus de 55 milliards d’euros prévus pour 2021. La scolarité est obligatoire et gratuite de la maternelle au lycée, puis devient facultative.

Les étudiants post-bac ont eux aussi la possibilité de suivre des études gratuitement ou quasi-gratuitement. Le fait que leur cycle d’études soit court ou long n’a pas d’importance. Des aides leur sont également accordées telles que la bourse étudiante ou encore des aides au logement.

Si cela parait comme une évidence en France, ce n’est pas le cas dans tous les pays. Certains de nos voisins limitrophes procèdent totalement différemment. 

Nous pouvons prendre l’exemple de la Grande-Bretagne où les frais de scolarité des études supérieures peuvent se compter en milliers d’euros plus ou moins selon les écoles. Même constat aux Etats-Unis avec un tarif bien plus élevé surtout pour les étudiants qui souhaitent intégrer des universités ayant une grande renommée.

Dans les universités publiques comme privées les coûts sont élevés. Les prix peuvent monter très haut entre 20 000 et 50 000 euros pour une année de quoi en refroidir plus d’un. Même si le cycle d’étude est court, cela met un sacré coup de pied au portefeuille, c’est le cas de le dire.

De nombreux étudiants ont recourt à ce qu’on appelle un « prêt étudiant » auprès de leur banque pour financer leurs études.

Une fois diplômés, les anciens étudiants prennent de nombreuses années avant de rembourser la totalité de leur prêt.

C’est donc une bonne chose pour la France de mettre l’éducation au centre de ses priorités. Cela permet de rendre accessible l’accès à l’éducation à tous les écoliers français en tenant compte des inégalités sociales. Ainsi, l’école laïque, gratuite et obligatoire est ancrée dans les mœurs

sources : https://www.capital.fr/votre-carriere/harvard-mit-oxford-comment-y-aller-pour-pas-trop-cher-1323284#:~:text=le%20co%C3%BBt%20exorbitant%20d’un,et%2058.991%20euros%20%C3%A0%20Cambridge.

https://www.csf.fr/jcms/pro2_320234/csf-magazine-n-121-service-publics-pourquoi-les-francais-les-aiment