Digital et immobilier : la pandémie en a fait des alliés.

La pandémie de la COVID-19 a redistribué les cartes pour de nombreux secteurs dont celui de l’immobilier. « Distanciation sociale » est sans doute une des choses que vous avez le plus entendu en 2020 et ce n’est pas fini… De plus, les confinements se sont succédés (ou presque) c’est donc le digital qui est devenu notre fidèle allié.

  • Quand le digital était le seul choix pour résister il a fallu s’adapter.

La vidéoconférence était en première ligne. Cela a permis de garder le contact entre vendeur/acheteur et de pouvoir visiter un bien immobilier à distance. Certaines agences immobilières sont allées plus loin en utilisant le casque immersif ou encore la visite virtuelle 360. Pour pallier le physique, l’innovation a dû être au rendez-vous.

Selon une étude menée par SeLoger, le digital est utile pour l’immobilier, mais ne remplace pas le physique. D’ailleurs, les chiffres de cette étude parlent d’eux-mêmes :

  • 84% des français ne se sentaient pas prêts à acheter un bien visité uniquement en visioconférence.
  • 28% des français appartenant à la génération des milléniaux étaient prêts à le faire.

Eh oui, si on peut se faire une idée, on ne peut pas vraiment se projeter. Cependant, il faut voir le bon côté des choses : cela peut représenter un gain de temps lors d’une éventuelle visite en physique dans le respect des gestes barrières bien sûr.

Nous remarquons tout de même que la génération des milléniaux née dans le boom d’internet était plus ouverte à cela.

L’exploitation du digital a également permis aux vendeurs d’étoffer la présentation de leur annonce de vente en y ajoutant notamment des vidéos.

Les agents immobiliers eux aussi se sont prêtés au jeu avec une présence plus accrue sur les réseaux sociaux pour se mettre en avant.

  • Boucler en un clic avec une signature électronique

La signature virtuelle a aussi été une des possibilités lors des confinements. Seulement, cela était très règlementée. En effet, il fallait obligatoirement une procuration.  Si vous êtes amenés à effectuer cela un jour, renseignez-vous bien sur les conditions.

Une chose est sure, les professions immobilières sont maintenant numérisées et prêtes en cas d’un nouveau confinement (qu’on ne souhaite pas bien sûr !)

Sources :

https://www.immomatin.com/photos/visites-virtuelles/pratiques/quelles-sont-les-tendances-digitales-pour-l-immobilier-a-suivre-en-2021.html

https://edito.seloger.com/actualites/france/confinement-notaires-peuvent-faire-signatures-d-actes-a-distance-article-36715.html

https://edito.seloger.com/actualites/france/84-francais-ne-veulent-acheter-louer-un-logement-visite-uniquement-visio-article-40156.html