Icône dossier

Assurer son prêt, pourquoi ?

La durée d’un prêt impose de réfléchir sur le long terme. D’où la question de sécuriser son crédit, en un mot de bien assurer son prêt.

Lorsque l’on souscrit un crédit, c’est pour réaliser un projet dont le paiement s’étalera dans le temps. Bien assurer son prêt est capital. Car qui peut prévoir que sa santé comme sa situation personnelle, professionnelle ou familiale ne va pas se dégrader ?

Il faut donc s’assurer pour se rassurer. En cas de décès ou d’invalidité, les difficultés financières ne doivent pas s’ajouter au malheur qui s’abat sur soi ou son conjoint.

Lorsque l’on s’engage sur une durée de 15, 20 ou 25 ans, il est capital d’être prévoyant. Le principe même de l’emprunt est d’être remboursé. Or, un accident peut survenir et ne plus permettre d’exercer son métier. Comment alors assumer ses mensualités de crédits ? Le plus grand risque étant la vente du bien pour que la banque puisse se rembourser.

L’avis du CSF est avant tout de ne pas se laisser aveugler par le prix. Méfiez-vous des assurances bon marché car il y a de fortes chances pour qu’elles ne couvrent pas grand chose. Posez-vous alors les bonnes questions. Suis-je assuré si je fais un métier à risques (pompier, policier, gendarme, militaire, pilote…) ou si je pratique un sport dit « dangereux » (alpinisme, arts martiaux, plongée, sports mécaniques, etc.) ? Jusqu’à quel âge serai-je couvert ? A partir de quel taux d’invalidité l’assurance est-elle opérante ? En cas d’incapacité temporaire totale de travail, à compter de combien de jours après l’arrêt de travail, l’assurance me couvre t-elle ? Si je suis arrêté pour des raisons de dépression ou autres maladies psychologiques, serai-je couvert ? Les affections du dos sont-elles exclues ? Un certain nombre de questions qu’il vaut mieux poser à votre conseiller avant de conclure le contrat.

Pour en savoir plus sur les différentes assurances, rendez-vous sur le site du CSF : https://csf.fr/jcms/lead_27163/avis-csf-sur-l-assurance

Egalement sur l’assurance des emprunteurs, ce post Faut-il prendre l’assurance de sa banque ?

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email