Collectivités locales

Les collectivités locales, au cœur des Français.

Avec la crise du COVID-19, les collectivités locales ont été remises sur le devant de la scène. Longtemps délaissées par le pouvoir exécutif, les communes, départements et régions ont fait preuve, durant cette crise, de leur capacité de réaction, au plus près des populations. Voici quelques informations pour comprendre cette force de frappe à la française.

La France est très souvent décriée pour son nombre de communes, d’intercommunalité, de départements et de régions. Un millefeuille, un empilement de pouvoirs. Mais dans la gestion des crises (inondations, tempêtes, pandémie), on a pu voir tout l’intérêt de ces 34 968 communes, de ces 10 départements, de ces 18 régions où habitent 66,8 millions de personnes.

Les villes diminuent en nombre.


La France comptait 36 700 communes en 1999. Elles sont en baisse depuis 2012, suite à de nombreuses fusions de petites communes. La moitié de la population réside dans des communes de moins de 10 000 habitants (97 % de l’ensemble des communes). A l’opposé, 42 communes de plus de 100 000 regroupent 15 % de la population. Toulous, Nantes, Montpellier, Bordeaux Annecy et Montreuil ont vu leur population croître de 5 % en 5 ans. Paris, Limoges, Metz et Caen perdent plus de 2 % d’habitant sur la même période.

Et les finances des collectivités sont plus saines.

Les dépenses des collectivités sont de deux sortes. Les dépenses de fonctionnement regroupent les charges de personnels, les fournitures, les aides sociales, les services… Les dépenses d’investissement sont les dépenses pour des constructions ou les travaux d’infrastructure. Les dépenses de fonctionnement des collectivités ont augmenté de 0,3 % en 2018, contre 2 % en 2017. Les investissements ont augmenté de 5 %. Malgré ces hausses, l’épargne des collectivités a progressé de 5 %.

Les élus locaux de plus en plus âgés pour diriger ces collectivités.


Les maires âgés de plus de 60 ans représentent 68 % des 34 900 maires français. A l’oppose, les conseillers régionaux sont plus jeunes : 33 % seulement ont plus de 60 ans. Les retraités et les agriculteurs sont en force dans les fauteuils de maire. Seulement 17 % des maires sont des femmes, très loin de la parité attendue. Et si 44 % des élus de 18 à 39 ans sont des femmes, au total les femmes ne représentent que 39 % des élus. L France compte 565 000 élus locaux au total.

Deux millions d’agents pour gérer ces collectivités locales.

 

1 954 000 agents, dont 1 467 300 fonctionnaires, sont payés par les 37 000 communes, départements et régions pour nous administrer au quotidien. Ce nombre est en baisse de 0,8 %, ayant pour cause la fin des contrats aidés (- 43 %). Sans ces contrats spécifiques, la FPT progresse de 0,7 %, avec de plus en plus de contractuels (+ 4 %). Les femmes et les catégories C (les fonctionnaires d’exécution) sont les plus nombreuses : 62 % de femmes et 75 % de catégories C (seulement 9 % de catégories A).

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email